Petites annonces Emploi
Petites annonces gratuites
Petites annonces journal


Cliquez ici !





  Du pain bénit pour David Mallet (12.02.2004 / Louviers)

 
 
Le CFAIE (centre de formation d'apprentis interconsulaire de l'Eure) n'en finit pas de collectionner les succès. Peu de temps après Claude Le Tohic, formateur cuisinier récemment décoré du titre de Meilleur Ouvrier de France, l'un de ses collègues, David Mallet, formateur en boulangerie, est sous le feu des projecteurs.

Ce dernier a participé, du 1er au 4 février porte de Versailles à Paris, aux sélections nationales en vue de la coupe du Monde des artisans boulangers, à l'occasion du Salon de la boulangerie. Il y représentait la Normandie et concourait parmi seize candidats venus de toutes les régions de France.

Les épreuves de sélection ont été marquées par une évaluation globale du savoir-faire à travers de nombreuses spécialités : pains spéciaux, aux levains, aromatiques, à décorations artistiques, viennoiseries. Un programme qui nécessitait une bonne préparation.

"Il faut s'y connaître, précise David Mallet. Nous devions faire des pains aux formes multiples tout en respectant des exigences de poids et de cuisson."

Sixième position

Pour les pains décorés, ce travail gastronomique fait également appel à des aptitudes artistiques. L'épreuve ayant pour thème "Les identités régionales", David Mallet a reproduit avec habileté un monument symbolique de notre région, le Pont de Normandie !

A l'issue des épreuves, il est arrivé en sixième position et a donc été retenu pour participer à la coupe du Monde, en 2005. Celle-ci comportera trois grandes catégories d'épreuves : pains traditionnels, pains artistiques et viennoiseries. C'est dans cette dernière catégorie que le formateur du CFA sera amené à concourir, en tant que suppléant.

Pour David Mallet, ce concours est une première, mais cela fait longtemps qu'il s'y prépare et qu'il a eu le temps de forger son expérience. Après avoir commencé par goûter à la pâtisserie, l'ancien apprenti du CFA de Val-de-Reuil s'est consacré à la boulangerie et a effectué une partie de son apprentissage à Rouen, à l'INBP (Institut National de la Boulangerie Pâtisserie), avant de partir faire ses preuves à l'étranger, notamment au Québec. A son retour en France, il réintègre le CFA, mais cette fois en tant qu'enseignant, avec le succès qu'on connaît.