L ’   a p p r e n t i s s a g e   :
u n e   s o l u t i o n   à   e n v i s a g e r
Retour
L’apprentissage représente une solution intéressante. Dans ce système, les deux parties peuvent être gagnantes



• Une chance pour l’apprenti


L’apprenti va recevoir une formation professionnelle, validée par un CAP voire un BEP boulanger ou pâtissier au terme de deux années d'études. On parle d’alternance dans la mesure où la formation s’effectue et dans un Centre de Formation des Apprentis (CFA) et dans une entreprise d’accueil, à intervalles réguliers. Le rythme dépend ensuite de l'organisation des cours. L’apprenti est assuré de rester pendant ces deux ans au sein de la même entreprise, sauf manquement grave d'un côté ou de l'autre.


• Une chance pour vous


Pour vous, c'est également une chance. Vous formez votre personnel en fonction des exigences qui sont les vôtres.
Généralement, l’apprenti a fait le choix de quitter le système scolaire classique. C’est une personne motivée par l’action sur “le terrain”. Bien sûr, il faut l’encadrer, mais la relation peut être très positive, si elle trouve une vraie place au sein de votre équipe.
Par ailleurs, en acceptant de former un apprenti, vous contribuerez à enrichir le potentiel de main d'œuvre qualifiée et vous œuvrerez, en ce sens, pour la profession.

> En savoir plus sur le site de l’ANPE
> En savoir plus sur le site de l’APCM (Assemblée Permanente des Chambres de Métiers)