La mère Poulard doit son nom à un boulanger

Nous sommes nombreux à connaître la mère Poulard, passée à la postérité grâce à sa fameuse omelette. En lisant l’ouvrage de l’historien André Castelot*, nous apprenons que la célèbre aubergiste du Mont Saint-Michel doit son nom à un boulanger. Née Annette Boutiaut en 1851, elle était femme de chambre chez l’architecte en charge de la restauration de l’abbaye du Mont. C’est ainsi qu’elle rencontra en 1872 Victor Poulard, le fils du boulanger. Après leur mariage, les jeunes époux devinrent locataires de l’auberge de Saint-Michel Tête d’Or. L’omelette s’imposa alors comme le seul plat chaud facile et rapide à proposer aux voyageurs exténués qui prenaient pension à toute heure de la journée. La légende était née.

* L’histoire à table, André Castelot, Editions Perrin, mars 1979.
Info parue dans les Actualités de Cannelle en octobre 2002