L'odeur du pain frais
à l'origine d'accidents de la circulation ?

Une récente étude américaine a mis en avant l'influence de certaines odeurs sur l'irritabilité du conducteur, sa vitesse et son risque d'accident.

Parmi celles-ci, les effluves du pain frais , des produits de fast food ou des pâtisseries donneraient au chauffeur le sentiment d'être affamé . Pressé de satisfaire son appétit, il aurait tendance à augmenter sa vitesse.

A l'inverse, les odeurs de menthe, de cannelle contribueraient à améliorer la concentration et à rendre le chauffeur plus zen. Les odeurs de café ou citron permettraient quant à elles d'avoir les pensées plus claires.

Source :
Process n°1217, juillet/août 2005