Chats et chiens, attention à l’embonpoint !

L’obésité, déclarée "épidémie mondiale" par l’organisation mondiale de la santé, touche également nos compagnons à quatre pattes.

Selon l’Académie des sciences américaine, un quart des chats et des chiens des pays occidentaux sont obèses et souffrent de diabète et maladies cardiovasculaires.

L’embonpoint chez les animaux et chez l’homme est d’origine similaire : surabsorption de calories, sédentarité et manque d’exercice physique.

Depuis 1980, les industriels de petfood (comprenez aliments pour animaux) s’attachent à formuler des aliments en tenant compte de l’âge et de l’activité de l’animal.

En 2000 a débuté l’ère de la "nutrition-santé" avec une formulation de l’aliment selon plusieurs critères : âge, niveau d’activité, race et poids. Faut-il songer à une telle segmentation de l’offre pour les humains ?

Source : RIA n°639, octobre 2003

Info parue dans les Actualités de Cannelle en novembre 2003