"C’est moi qui l’ai fait !"

Alors que la durée de préparation des repas n'a cessé de se réduire depuis quelques années, les Français appréhendent la cuisine en termes de temps. Ce temps passé à cuisiner est vécu comme une contrainte. 45% des plus de 50 ans n’ont pas appris à cuisiner à leurs enfants. Par conséquent, la rupture dans la transmission des compétences culinaires affecte 35% des 25-34 ans. Pour que cuisiner reste un plaisir, les Français sont à la recherche de solutions simples, rapides et faciles. Les industriels et les éditeurs de livres de cuisine l’ont bien compris. Ils exploitent cette tendance en proposant sur le marché des produits destinés à donner l’illusion de cuisiner.

Source : LSA n°1819-1820, 19/06/2003


Info parue dans les Actualités de Cannelle en septembre 2003